Voila mon petit moussaillon tu es partie apres une lutte de 16 mois, exemplaire et courageuse tu as été...

Nous nous sommes connus grâce a nos enfants, les réunions des parents d'eleves étant notre leitmotiv...

Nous avons eu nos petits derniers la même année en 2002, je me souviens encore de toi à la sortie de l'ecole maternelle avec ton ventre arrondi.

on se retrouvait à la sortie de l'ecole en semaine, le samedi était plus pour les papas...

On se croisait aux étangs en faisant notre jogging., en se balladant ou a vélo....

Et puis le projet croisière est arrivé et vous avez rejoint la team...  Deux ans de préparation , d'interrogation, de rire , d'emerveillement, de projections et d'essais de cocktails.

.15 jours de bonheur intense et de partage, nos enfants tous ensemble, nos soirées ti punch, la chasse au trésor, des paysages incroyables, des couchers de soleil a couper le souffle....Des rencontres insolites avec des dauphins et des baleines, des oursins blancs et des tortues.

un dîner au Black baron, des ballades au gré des îles, des cascades rafraîchissantes.........bref le bonheur a l'etat pur.

On continue sur notre lancée pour fêter la nouvelle année tous ensemble, une trop chouette soirée!!

Et voila que ce "crabe" t'attrape, au début on n'ose y croire, pas possible, trop jeune..

Alors on t'appelle sur la pointe des pieds pour ne pas t'embeter, pour te proposer notre aide, te renouveler notre amitié.

On se voit, on commence a instituer nos ballades toutes les deux. des moments de partages intenses, on parle de tout et de rien, pudiques que nous sommes toutes les deux.. Tu me fais connaître un coin que je ne connais pas, magnifique ballade du mois d'octobre 2015.

Nous trouvons des moments avec nos enfants (tu te souviens de la partie de kayak polo???), des déjeuners dans le jardin, un gigot de 7 heures bien cuit...

Ta famille, ton mari et tes enfants sont d'un soutien sans faille, quelle famille unie vous etes..

Et puis la maladie gagne du terrain malgré ce combat exemplaire.

Alors quand je sens que tu faiblis je passe par des sms avec des photos, en te faisant des bisettes..Tu réponds parfois avec du retard, mais tu réponds toujours.

Quand tu reviens chez toi après une hospitalisation éprouvante, j'ai pu venir te faire une bisette, une dernière..

Et jeudi tu as quitté ce corps douloureux, hier nous t'avons accompagner et soutenu du mieux que nous pouvions ton mari et tes enfants. .

Voila mon amie, il n'y aura plus de ballade ni de bisette, ni de sms....

Vogues mon moussaillon

Tu vas me manquer